Business Analyst

Postuler jusqu'au: 
11 mars 2018

Environnement

La Banque nationale de Belgique (BNB) recherche un Business Analyst (F/H) pour son service Fonctions opérationnelles spécifiques relevant du contrôle prudentiel.

Ce service fournit du support transversal aux différents services relevant du contrôle prudentiel, principalement en ce qui concerne l’automatisation et l’amélioration des processus opérationnels. Il est chargé de l’analyse des processus opérationnels, de la définition des solutions business, de la coordination des activités business ainsi que des activités de "business analysis" dans toutes les phases d’un projet. 

Fonction

Le Business Analyst assure les tâches suivantes:

  • définir la stratégie à long terme concernant les systèmes et outils qui soutiennent les processus opérationnels des services en charge du contrôle prudentiel 
  • gérer et suivre le programme PRIME qui vise à développer un système intégré pour assister tant les institutions financières que les utilisateurs internes
  • veiller à la bonne collaboration entre les utilisateurs et les informaticiens (analyse, définition des business cases, traduction des besoins des utilisateurs en spécifications destinées aux services informatiques, tests d’acceptance, transition de la phase projet en phase opérationnelle et gestion des changements durant tout le cycle de vie d’un projet IT)
  • définir et gérer l’architecture des processus opérationnels et les flux d’information (business architecture)
  • collaborer aux projets européens.

Profil

  • être titulaire d’un diplôme de master, de préférence à orientation IT ou analyse commerciale ou financière, ou disposer d'une expérience comparable
  • avoir de bonnes capacités d’analyse et de résolution de problèmes
  • avoir de l'expérience dans les domaines de business architecture et business analysis
  • pouvoir gérer des projets et coordonner les activités d’une équipe de projet
  • être critique, autonome et orienté clientèle et résultats 
  • être flexible et savoir bien collaborer
  • savoir négocier et bien communiquer tant oralement que par écrit
  • avoir une bonne connaissance des deux langues nationales et de l'anglais
  • connaître le secteur financier  et/ou disposer de connaissances en matière de reportings européens de supervision CRD IV, Solvency II) est un atout.

Conditions de travail

Programme

  • 11/03/2018: clôture des candidatures
  • mars/avril 2018: tests online et interview
  • mai 2018: assessment
  • juin 2018: entretien de sélection final.
Seront uniquement prises en considération les candidatures accompagnées d’une lettre de motivation, d’un CV ainsi que d’une copie du/des diplôme(s) et de leurs annexes (liste des points ECTS si disponible). Les diplômes étrangers doivent être accompagnés d’une attestation d’équivalence.