Economiste chargé de recherche (contrat de max. 2 ans)

Postuler jusqu'au: 
24 février 2019

Environnement

Le département des Études de la Banque nationale de Belgique (BNB) lance un appel à candidatures auprès des docteurs en sciences économiques (F/H)  pour un poste de recherche temporaire.  

La Banque propose à ses économistes les meilleurs outils d’analyse et de recherche disponibles et un accès à un large éventail de données statistiques.

Fonction

Réaliser des études académiques de haut niveau, tant à titre individuel que dans le cadre de projets de recherche ou d’analyse conjoints.

Présenter les résultats de ses recherches à l’occasion de séminaires ou de conférences scientifiques et assurer leur publication dans des revues économiques de premier plan.

Profil

Deux profils de recherche seront pris en considération :

  • Economiste financier ayant de l’expérience en économétrie de séries temporelles.
    Le chercheur contribuera à l’élaboration d'un cadre de surveillance basé sur des modèles destinés à suivre les évolutions des agrégats de crédit et des indicateurs sur le marché financier en Belgique. Comprendre l’évolution et les moteurs des crédits octroyés au secteur privé non financier est important pour soutenir les décisions en matière de stabilité financière ainsi que pour les prévisions macroéconomiques. Les chercheurs ont accès à un large éventail de données de séries temporelles tant financières que micro- et macroéconomiques disponibles à la BNB.
  • Microéconomiste/économètre spécialisé dans les données au niveau des entreprises.
    Le projet de recherche se concentrera sur l’analyse de la structure de propriété de l’entreprise, l’appartenance à un groupe et la définition de la frontière de l’entreprise. Les applications peuvent couvrir un large éventail de domaines tels que l’organisation industrielle (par ex. les évolutions de la productivité, les décisions en matière de taux de marge et de fixation des prix, etc.), le financement des entreprises, le travail, le commerce international, etc. Pour l’aider dans ces travaux, le chercheur aura accès aux différentes bases de données microéconomiques disponibles à la BNB, en particulier celles des comptes annuels des entreprises. Les candidats doivent disposer d’une connaissance approfondie de l’économétrie et être en mesure d’analyser des volumes importants de données microéconomiques. Une expérience dans le domaine de la microéconomie liée au comportement des entreprises, en particulier en ce qui concerne les données comptables au niveau des entreprises comme le Belfirst, est hautement souhaitée.

Le candidat retenu montrera un intérêt prononcé pour un des thèmes de recherche précités. Des publications scientifiques dans des revues économiques internationales sur des sujets liés à ces thèmes constituent un atout.

Le poste de recherche sera limité à deux ans maximum (deux contrats d’un an). Des contrats à temps partiel ou de plus courte durée sont également possibles. La rémunération sera proportionnelle à l’expérience pertinente.

Conditions de travail

Programme

  • 24/2/2019: clôture des candidatures
  • mars 2019: interview et test écrit
  • à partir d'avril 2019: entrée en service.

Pour toute information complémentaire, les candidats peuvent contacter Catherine Fuss (catherine.fuss@nbb.be), Pelin Ilbas (pelin.ilbas@nbb.be) ou Raf Wouters (rafael.wouters@nbb.be).

Les candidats compléteront leur CV par une liste de publications éventuelles et une copie de certains de leurs meilleurs articles. Les noms de deux personnes pouvant fournir des références doivent être joints à la candidature. Les candidats retenus seront invités à présenter un de leurs articles à l’occasion d’un séminaire.