Domien Gelade

Domien Gelade

Domien Gelade - Auditeur

À mes yeux, le plus important est viser la valeur ajoutée pour la Banque. C’est ainsi que l’auditeur interne induit du changement, ce qui n’est pas toujours chose aisée: il faut faire preuve d’esprit de synthèse et de force de persuasion.

Après une première expérience professionnelle dans un cabinet d’audit international, j’étais prêt à relever un nouveau défi. La Banque m’a donné le choix entre deux postes particulièrement intéressants qui étaient vacants à l’époque: l’un à l’audit interne et l’autre au contrôle bancaire. L’audit interne, avec ses vastes perspectives et sa dimension européenne au sein du Système européen de banques centrales, a finalement emporté ma préférence.

Les premières semaines ont été captivantes. En effet, ce que je savais de la Banque était limité et j’ai dû apprendre à maîtriser une nouvelle spécialité au sein de la banque centrale. L’auditeur interne évalue le bon fonctionnement, l’efficacité et l’efficience de différents processus: le contrôle interne, la gestion des risques et la gouvernance. Il rend ensuite des avis sur ces matières. Une mission multiple et exigeante! Les formations internes de la Banque ainsi qu’une formation externe approfondie sur l’audit interne m’ont permis de développer les connaissances nécessaires et d’acquérir de l’expérience.

À mes yeux, le plus important est viser la valeur ajoutée pour la Banque. C’est ainsi que l’auditeur interne induit du changement, ce qui n’est pas toujours chose aisée: il faut faire preuve d’esprit de synthèse et de force de persuasion.

La Banque me procure tout ce que je recherche chez un employeur: des disciplines passionnantes, des tâches stimulantes et un bon équilibre entre le travail et la vie privée.