Raïsa Basselier

Raïsa Basselier

Raïsa Basselier - Economiste

La Banque offre de nombreuses opportunités aux jeunes. J’en suis d’ailleurs un bon exemple.

La Banque offre de nombreuses opportunités aux jeunes. J’en suis d’ailleurs un bon exemple. J’étais fraichement diplômée en sciences économiques lorsque j’ai commencé à travailler aux Études le 1er septembre 2013. En outre, à 22 ans, je suis la benjamine du département. Cela dit, j’ai été placée sans attendre au cœur de l’action et j’ai même pu apporter ma propre contribution au Rapport annuel de 2013. A cet égard, le groupe auquel j’appartiens (« Comptes nationaux et conjoncture ») est chargé du suivi de l’économie belge. Pour ce faire, nous nous basons, dans une large mesure, sur les projections établies au sein de notre groupe (évidemment avec l’appui des autres groupes du département) dans le cadre d’un exercice de projection coordonné et semestriel réalisé en concertation avec la BCE et avec d’autres banques nationales de la zone euro.

Les possibilités de formation ne manquent pas non plus à la Banque. Que du contraire! Nous avons le choix parmi de nombreux cours de langues et d’informatique. Durant les deux premières années, l’on peut également suivre une formation mensuelle permettant aux nouveaux engagés de se familiariser avec les différents services et départements que compte la Banque. Nous avons ainsi pu récemment visiter l’imprimerie. Enfin, la Banque nous envoie régulièrement à des formations à l'étranger: l'année passée j'ai participé à des cours d'été à la Cass Business School à Londres et cette année je vais à Lecce en Italie!